L'Histoire de la canne à sucre

Une fierté nationale !

Publié le :21/06/2017

Catégories : Actualités , L'histoire du rhum
L'Histoire de la canne à sucre

L'HISTOIRE DE LA CANNE A SUCRE

 

La Canne à Sucre

L'histoire du rhum c'est l'histoire de la canne à sucre. L'histoire du rhum aux Antilles, c'est l'histoire des grandes découvertes. En effet c'est le hasard des grandes conquêtes coloniales qui a amené et répandues la canne à sucre aux Antilles car à l'origine, la canne à sucre provient d'Asie.

Le nom d'origine de la canne à sucre est "Saccarum officinarum". Ce nom est important car il est tout simplement l'origine du mot "Rum". "Rum" est le diminutif de " Saccarum officinarum" ou de "rumbellion", selon certains linguistes. De même, il y a une grande ambigüité sur la raison du "h" qui s'est intercaler dans le mot "rum" dans la langue et l'encyclopédie française.

Il est utilisé pour nommer la boisson "qui rend fou" ou "le tue-diable" obtenu grâce à cette plante.

Sa culture cependant a été initiée par les Indiens sur le continent américain car elle représentait à l'époque une nouvelle source de sucre naturel avec le miel.

La canne à sucre s'est répandue d'Est en Ouest à mesure de l'expansion de la civilisation musulmane dans le bassin méditerranéen et l'Afrique du Nord avec comme point de départ, La Nouvelle-Guinée.

Alexandre Legrand suite à un voyage en Indes avait rapporté en Occident, le message d'une plante permettant "de faire du sucre sans les abeilles" c'est à dire sans miel, de son voyage en Indes.

Les musulmans cultivaient la canne à sucre pour deux raisons :

- sa culture était rémunératrice car elle se vendait au prix fort en Europe comme source de sucre alternative au miel.

- son sirop appelé aussi "sirop de canne" était utilisé comme moyen de conservation des herbes médicinales.

Au XIVème siècle, la canne à sucre a achevé son voyage pour atteindre l'autre bout de l'Europe, l'Extrême-Occident. Son voyage et ses nombreuses cultures notamment dans les Iles Canaries ont prouvés que la canne à sucre se cultivait sur tous sols, qu'elle atteignait jusqu'à 5 mètres de haut, qu'elle préférait le climat tropical pour le soleil et l'humidité car elle stocke l'eau dans ses tiges pour générer une haute teneur en "saccharose".

Puis c'est en 1493, lorsque Christophe Colomb emmène la canne à sucre pour son deuxième voyage dans "le Nouveau Monde" pour la cultiver finalement sur l'Ile Hispaniola (actuellement Saint-Domingue et Haïti), puis dans les Caraïbes et enfin, dans les Petites Antilles à mesure de l'expansion espagnole dans cette zone géographique.

Néanmoins, ce sont les Portugais qui ont développé la canne à sucre sur le continent Sud-américain. Si bien qu'en 1625, le Brésil était devenu le premier producteur et exportateur de canne à sucre.

Il est important de souligner qu'au début du XVème siècle, il n'était pas encore question de rhum.

Le rhum sous forme "d'eau de vie" ne sera créé qu'au XVIIème siècle après l'arrivée de la technique de distillation d'Europe au début du XVIIème siècle.

Aux Antilles, il existe plusieurs sortes de canne à sucre : la canne à sucre classique, la canne bleu notamment utilisé par la distillerie Clément en Martinique et celle de Marie Galante (dépendance de l'archipel de la Guadeloupe) reconnu pour son excellence.

Partager ce contenu

Plus large choix de produits
Fiche produit
complète
Livraison
France et Monde
Assistance client
Tél, mail, tchat
Paiement sécurisé
3D Secure
Service commercial
professionnels